Naha

Itinéraires > Naha

Ressentez des siècles d’histoire, visitez Naha

Naha est la porte d’entrée d’Okinawa et le premier lieu à visiter, vu que l’aéroport y est situé. Pour ceux qui ne connaissent pas la ville, un circuit court sera peut-être plus confortable.
Préférez l’itinéraire touristique demandant seulement de marcher et de prendre les transports publics, mais pas le car.
Ce circuit convient aussi à ceux qui sont déjà venus, car ils peuvent le réaliser un jour d’arrivée ou de départ.

Depuis l’aéroport de Naha, la première étape est le château de Shuri, un site inscrit au patrimoine mondial de l’humanité et desservi par le train Yui.
Après avoir visitez le château, goûtez la spécialité d’Okinawa, l’Okinawa soba, dans le quartier de Shuri.
Reprenez le train Yui et visitez la boutique détaxée qui est directement connectée à la station Omoromachi.
Ensuite, après vous êtes rendu à la station Makishi, prenez le temps de faire du shopping dans la rue Kokusai.
Faites une pause dans le charmant quartier de Tsuboya et dirigez-vous vers le jardin chinois pour une promenade qui clôturera la journée.

1. Le parc du château de Shuri

Le château de Shuri est un site touristique emblématique d’Okinawa. Il a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 2000. La gloire du royaume de Ryukyu règne toujours dans ce château. Bien qu’il existe des zones payantes, vous pouvez visiter les alentours du Golden Palace gratuitement. Presque tous les bâtiments ayant été détruits durant la Seconde Guerre mondiale, des travaux de restauration ont été lancés à la fin des années 1980.

Le parc du château de Shuri Site Officiel*l’anglais

2. Essayez le costume traditionnel des Ryuku au château de Shuri.

Porter le costume traditionnel du royaume des Ryuku vous fera voir les choses autrement. En effet, les visiteurs peuvent porter des costumes d’époque, prendre des photos et suivre la visite du parc du château de Shuri. Les dames peuvent bénéficier d’une coiffure et d’un maquillage professionnel. Porter un costume demande une heure de préparation. Il peut paraître gênant de se promener en costume au milieu d’autres touristes, mais après un moment, vous vous sentirez comme un membre de la famille royale du royaume des Ryuku. Se promener dans les installations permet de s’imaginer la vie des gens à cette époque.
« Porter le costume des Ryuku avec Mode Mariage » est une activité complète, comprenant le port d’un beau costume, la réalisation d’une coiffure et d’un maquillage par des professionnels du mariage royal et une visite guidée avec un spécialiste de l’histoire. Aux ruines du château de Zakimi (également inscrites au patrimoine mondial), il existe différents circuits touristiques comprenant la prise de photos en costume des Ryuku. Pourquoi ne pas devenir le roi ou la reine d’un jour ?

Mode Mariage Site Officiel*Japonais seulement
RyusoIchiban Site Officiel*Japonais seulement

3. Le Shuri Soba

Il s’agit d’un restaurant d’Okinawa soba situé dans une rue résidentielle calme à l’arrêt Shuri du train Yui.
Bien que le bouillon soit délicieux, les nouilles tendres faites à la main sont ce qu’il y a de mieux ici.
La combinaison des nouilles et de la soupe est vraiment addictif.
Étant donné que tout le soba est déjà vendu en début d’après-midi, essayez d’arriver tôt.

Shuri Soba Site Officiel*Japonais seulement

4. La T Galleria Okinawa

La T Galleria Okinawa est facilement accessible, étant donné qu’elle est directement connectée à la station Omoromachi du train Yui. Ce sont les seuls magasins de centre-ville au Japon et vous pourrez y trouver des produits moins chers qu’ailleurs. Plus de 130 marques, notamment les dernières collections des grandes marques et des séries limitées, sont disponibles ici, en plus des cosmétiques, parfums, objets anciens et souvenirs.

La T Galleria Okinawa Site Officiel*l’anglais

5. La rue Kokusai

La rue Kokusai, aussi appelé « Miracle Mile », mesure 1,6 km de long. C’est un lieu touristique majeur d’Okinawa. Les boutiques de souvenirs, restaurants, bistrots, etc., se succèdent dans cette rue toujours bondée. Tous les dimanches après-midi, la rue devient un paradis pour les piétons et prend des airs de fête quand des événements comme des spectacles de danse Eisa sont organisés.

6. Le café Buku-buku

Il s’agit d’un café style ancien située dans la rue Tsuboya Yachimun.
Autrefois une station de radio construite en 1952, il mélange l’ancien et le nouveau. Des bonbons fait maison et le traditionnel thé buku-buku y sont servis. Le thé, recouvert d’une forme blanche duveteuse à base de riz grillé, est intéressant et a un goût profond. Dégustez-le avec une spécialités traditionnelles d’Okinawa, telles que le « Po-po, » du porc miso (andansu) enveloppé dans une crêpe blanche.

7. Le parc de Fukushu

Il s’agit d’un jardin de style chinois inspiré du paysage de Fuzhou, dans la province du Fujian, en Chine. Il marque le traité d’amitié qui lie cette ville à Naha. Le jardin a été construit pour célébrer le 10e anniversaire du rapprochement entre Naha et Fuzhou et le 70e anniversaire de la reconnaissance de Naha en tant que ville.
Il a été bâti dans le style chinois qui a beaucoup influencé la culture d’Okinawa pendant la grande époque commerçante du royaume des Ryukyu. Un étang, une colline artificielle, une chute d’eau, des plantations et des sculptures participent à l’atmosphère paisible.

8. Rencontrez des locaux au Folk Music Bar

Écoutez des chansons folkloriques okinawaïennes en live tout en appréciant le goût de la cuisine locale arrosée d’une gorgée de liqueur d’Okinawa : l’awamori. Le groupe joue des chansons folkloriques émouvantes sur l’amour et leur ville natale. Quand ils jouent les chansons optimistes, les habitants se lèvent pour danser. Le public est invité à venir sur scène pour chanter avec le groupe. Leur performance joyeuse et excitante est un must incontournable pour tout visiteur. L’instrument de musique traditionnel d’Okinawa, le « sanshin », offre une tonalité très réconfortante. Ce n’est pas une surprise que les sons du sanshin détendent les esprits et soulagent le stress. les « Minyo Sakaba » sont des pubs de style japonais qui offrent des spectacles en direct de chansons folkloriques locales. La nouvelle tendance est « la chanson populaire d’Izakaya », ou « Les pubs de chansons folkloriques » et ces types d’établissements sont bondés de clients. Il y a d’autres établissements similaires, tels que « pubs à chansons populaires » et les « snacks à chansons populaires ». Des établissements décontractés avec de la musique live aux refuges favoris des gens du pays, il existe ici des styles variés de bars à chansons populaires prêts à répondre à vos attentes.

Okinawa Local Cuisine Angama*Japonais seulement
Okinawan Music Kalahaai*Japonais seulement

Une pente pittoresque dans la ville fortifiée de Shuri

Après 500 ans, la rue pavée du quartier de Kinjo à Shuri existe encore
La route Madama était une artère importante reliant Shuri au sud d’Okinawa. Elle fut construite sous le règne du roi des Ryuhyu Sho Shin. Sa construction a commencé en 1522 et la route fut prolongée jusqu’à Kinjo-cho, Shikina et la rive sud du port de Naha. Elle fut quasiment complètement détruite pendant la Seconde Guerre mondiale ; toutefois, 250 m de voie ont survécu et ont été baptisés « route pavée de Kinjo. » Elle a été désignée site historique préfectoral d’Okinawa et classée parmi les 100 plus belles routes du Japon. Elle a été construite en calcaire de Ryukyu et des murs demeurent toujours le long de la voie. La route pavée est en pente et il y a un gîte aux tuiles rouges sur la chemin. Faites une pause ici si vous êtes fatigué. Avec la vue, vous pourrez vous faire une idée de la vie à l’époque du royaume des Ryukyu.