2. Site de Zakimi-jō – Vestiges du château de Zakimi
Un château fortifié qui a contribué à la stabilité du royaume de Ryukyu

Le château de Zakimi a été construit par Gosamaru, un grand chef qui a joué un rôle important durant la « période Sanzan (une période de guerre) » et a beaucoup travaillé à améliorer la sécurité du royaume de Ryukyu après son unification. Il a été construit aux environs de 1420, et avait pour but de voir les puissances opposées au Roi. Bien que de petite taille, il est doté des portes et murailles de pierre les plus sophistiqués et magnifiques de tous les châteaux d’Okinawa. Ce site historique important révèle la prouesse technique de ces structures de pierres.

Informations pratiques

Site de Zakimi-jō-Vestiges du château de Zakimi-
座喜味城跡 (Zakimijo-ato)
Adresse : 708-6 Zakimi, Yomitan Village, Nakagami-gun, Okinawa 904-0301
Tel: 098-958-3141
Entrée : gratuite

Transport

Voiture (Environ 1 heure)
Prenez les routes 332, 331, 329, 82 et la voie expresse d’Okinawa (Naha I.C. – Ishikawa I.C.) depuis l’aéroport de Naha. Ensuite, prenez les Route 73, 58 et 12, et suivez la direction du village de Yomitan, puis continuez sur 12 km.

  • Code sur la carte pour les GPS : 33 854 486
  • * « マップコード » et « MAPCODE » sont des marques déposées de DENSO.

Monorail / Bus (Approximativement 1 heure et 30 minutes)
Prenez le « Yui Rail » et descendez à « Asahibashi Station ». Allez à la gare routière de Naha (5 minutes). Prenez la ligne pour Yomitan (#29) et descendez à l’arrêt « Zakimi » ou « Takashiho Iriguchi ». Marchez environ 15 à 20 minutes.

Un château fortifié spécial

La muraille avant du château est projetée telle une vague. Il s’agit d’une astuce pour défaire les attaques ennemies. Il est prétendument possible de voir l’ennemi où que l’on s’y trouve, sans avoir à se pencher, et cette inclinaison était très efficace pour attaquer depuis des directions diverses. Un passage semble continuer sans fin. Si vous allez jusqu’au bout, vous arrivez à une voie sans issue. Cette astuce, « Musha gakushi », visait à tromper les ennemis puis à les attaquer. Il est évident que le château de Zakimi a été construit comme un château fortifié en vue des guerres.

Les meilleures techniques architecturales

Le Château de Zakimi a été construit sur des sols de glaise rouge argileuse nommés « Kunigami Maaji ». Les murailles incurvées du château et leur largeur le font ressembler à un paravent. Il est conçu pour compenser de façon efficace la composition géologique et pour être une structure indestructible. La maçonnerie par empilement de pierres interloquées est nommée « Aikata-zumi », et une autre technique nommée « Nuno-zumi » peut être vue sur ce château d’architecture japonaise. Ces techniques de maçonnerie ont été utilisées pour construire le château. Sa porte est la plus ancienne des portes en arche existant à Okinawa. Des cales ont été placées au centre de la porte pour en augmenter la résistance. Cette structure unique ne peut être vue qu’au château de Zakimi, et elle représente très bien la technique architecturale de Gosamaru.

Magnifique perspective depuis la muraille du château

Le château de Zakimi est situé sur une colline d’environ 125 m de hauteur. Par beau temps, on peut y voir la ville de Naha, où est situé le château de Shurijo. L’une des caractéristiques de cette muraille est son épaisseur, et 5 à 6 adultes peuvent s’y tenir en même temps. Ce château et celui de Nakagusuku sont les seuls dont les murailles sont accessibles (certaines parties sont interdites d’accès). De plus, comme l’entrée est gratuite, vous pouvez le visiter quand vous le désirez. Si vous y venez en fin d’après-midi et que vous allez sur la muraille, vous aurez une vue magnifique sur le coucher de soleil.

Colonne|La technique de Yuntanzan Hanaui qui a été apportée par le commerce

À l’époque où Gosamaru était engagé dans le commerce international par un port près du château de Zakimi, une technique de tissage a été apportée du sud-est de l’Asie, qui est par la suite devenue la racine du tissu « Yuntanzan Hanaui » produit dans le village de Yomitan. Le Yuntanzn Hanaui était produit selon ces techniques, et a hérité des styles du gouvernement royal de Ryukyu. Après l’ère Meiji, la production a été temporairement interrompue du fait de l’industrialisation du tissage. Elle a repris en 1964 grâce aux efforts de personnes volontaires. À l’heure actuelle, ce tissu est reconnu comme un Patrimoine culturel immatériel d’Okinawa et comme un Artisanat traditionnel par le Ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie Japonais.