Faites attention aux créatures marines dangereuses
Ne pas toucher ! Vie marine dangereuse

Vous devez toujours faire attention aux espèces marines dangereuses qui habitent les côtes rocailleuses, et ainsi de suite, quand vous faites de la plongée libre. Toucher des créatures venimeuses avec des aiguilles ou des tentacules causerait une douleur extrême. La méduse-boîte, qui apparaissent en été, en est une. En plus de la liste ci-dessous, un céphalopode beau mais mortel, la pieuvre à anneaux bleus, y a été repéré. En cas de blessure à cause d’animaux marins venimeux, effectuez les premiers soins puis cherchez une assistance médicale immédiatement.

Méduses-boîtes

Premiers soins
Quittez immédiatement l’eau et versez du vinaigre généreusement sur les tentacules. Ne frottez pas la zone de la piqûre. Enlevez soigneusement la tentacule désactivée et refroidissez la zone douloureuse avec de la glace ou de l’eau froide.

Elles apparaissent entre mai et octobre et sont réparties dans tout Okinawa. La cloche des méduses est semi-transparente et elle est donc difficile à voir dans l’eau. Soyez prudents car on peut en trouver même dans des eaux de 50 cm de profondeur. Quand vous vous faites piquer, c’est très douloureux et cela cause des papules.

Navire de guerre portugais

Premiers soins
Rincez avec de l’eau de mer, enlevez les tentacules ou nématocystes restants et refroidissez la zone douloureuse avec de la glace ou de l’eau froide. *Ne JAMAIS mettre de vinaigre.

Flottant habituellement au grand large dans les océans tropicaux, elle est bleue, flotte (pneumatophore), et a de nombreuses et longues tentacules bleues. Les forts vents côtiers les rabattent parfois dans les baies et vers les plages.

Anémone de nuit

Premiers soins
Rincez avec de l’eau de mer, enlevez les tentacules ou nématocystes restants et refroidissez la zone douloureuse avec de la glace ou de l’eau froide. *Ne JAMAIS mettre de vinaigre.

Une anémone extrêmement toxique, de 10 à 20 cm de diamètre. Trouvée dans des lagunes peu profondes, sa piqûre se produit quand vous faites de la plongée libre avec négligence ou marchez sur les récifs à marée basse.

Conus

Premiers soins
Extraire le poison et transporter à l’hôpital immédiatement.

Ces conus ont des coquilles d’environ 10 cm de long, avec des motifs semblables à des filets de couleur marron-rougeâtre. Le poison est une neurotoxine, ce qui ne cause presque aucune douleur, mais provoque la paralysie et donc un danger de noyade.

Serpents de mer

Premiers soins
Extraire le poison et transporter à l’hôpital immédiatement.

Les serpents de mer sont de la même famille que les cobras et leur poison est une forte neurotoxine. La piqûre résulte en une difficulté à respirer, de l’hypotension ou la paralysie en environ 30 minutes. Quittez l’eau et chercher de l’aide médicale immédiatement.

Pieuvre à anneaux bleus

Premiers soins
N’essayez pas d’aspirer le poison. Extraire le poison et transporter à l’hôpital immédiatement.

Une petite pieuvre pâle de seulement 12 cm de diamètre. Quand on la surprend ou la titille, elle forme de beaux anneaux bleus vifs. La piqûre contient de la tétrodotoxine, comme les tétraodons. Sa morsure vient du bec situé entre les bras.

Poisson-pierre

Premiers soins
Enlevez les épines visibles et trempez dans de l’eau à 40-45°C. Vous pouvez aussi appliquer un sac plastique d’eau chaude en prenant soin de ne pas brûler la zone de la blessure.

En plus d’être de la couleur et de la forme des pierres et des roches, le poisson-pierre reste immobile et, donc, les piqûres se produisent souvent quand l’on marche dessus par négligence. Les épines sont si pointues qu’elles peuvent percer les chaussures à semelles en caoutchouc. Ils vivent aussi dans des eaux peu profondes et il est nécessaire de faire très attention.

Poisson-chat rayé

Premiers soins
Enlevez les épines visibles et trempez dans de l’eau à 40-45°C. Vous pouvez aussi appliquer un sac plastique d’eau chaude en prenant soin de ne pas brûler la zone de la blessure.

Ils ont des épines venimeuses sur leurs nageoires dorsales et pectorales. Ils vivent dans des récifs peu profonds, des eaux peu profondes sablonneuses et ont l’habitude de se déplacer en groupe. Les jeunes poissons-chats rayés forment des bancs denses en forme de balle.

Rascasse volante

Premiers soins
Enlevez les épines visibles et trempez dans de l’eau à 40-45°C. Vous pouvez aussi appliquer un sac plastique d’eau chaude en prenant soin de ne pas brûler la zone de la blessure.

Les nageoires dorsales, ventrales et anales contiennent du venin. Ils sont beaux, se déplacent extrêmement lentement et, même quand ils sont poursuivis, ils tentent à peine de s’échapper. Quand on les surprend, les nageoires dorsales se dressent dans une posture menaçante.

Oursin diadème

Premiers soins
Enlevez les épines visibles et trempez dans de l’eau à 40-45°C. Vous pouvez aussi appliquer un sac plastique d’eau chaude en prenant soin de ne pas brûler la zone de la blessure.

Les oursins de mer tropicaux ont une coquille de 5 cm mais les épines sont trois fois plus longues et leur bout est empoisonné. Parfois, les épines cassées restent fichées dans votre corps, ce qui cause douleur et enflure.

Acanthaster pourpre

Premiers soins
Enlevez les épines visibles et trempez dans de l’eau à 40-45°C. Vous pouvez aussi appliquer un sac plastique d’eau chaude en prenant soin de ne pas brûler la zone de la blessure.

Ce sont des grosses étoiles de mer avec entre 10 à 20 bras hérissés d’épines empoisonnées. La piqûre cause une douleur aiguë, des enflures ou de graves cas de choc anaphylactique.

118 est le numéro d’urgence de la garde côtière du Japon. Quand vous pensez avoir été victime d’une blessure accidentelle en mer ou que vous êtes avec quelqu’un qui l’est, appelez le 118 sans code régional !
Vous pouvez appeler d’un téléphone mobile ou d’un PHS