Les choses interdites et illégales en Okinawa
La quarantaine des animaux et des plantes

La mise en quarantaine des animaux et plantes et prévue pour empêcher l’importation et l’exportation d’animaux, de produits animaux et de plantes ou leurs produits dérivés qui pourraient entraîner des maladies ou des parasites. On fait des inspections dans les ports et les aéroports afin d’empêcher l’introduction et la propagation de maladies et parasites.
Le Japon limite ou interdit complètement l’importation d’articles en provenance de pays et régions spécifiques pour éviter l’introduction de maladies et de parasites venant de l’étranger qui pourraient causer des dégâts importants à l’élevage et à l’agriculture au Japon.
D’autres pays et régions mettent également en oeuvre des mises en quarantaine de plantes et d’animaux. Quand vous prenez des animaux, des produits animaux, des plantes ou leurs produits dérivés pour les emmener hors de Okinawa, vous devriez vérifier les règles de quarantaine en vigueur dans le pays de destination. Le Japon fait également des inspections.
Pour plus de détails, veuillez contacter les stations de quarantaine respectives des plantes et animaux.

Articles qu’il est interdit de faire sortir de Okinawa

Les Iles du Sud-Ouest, dont la Préfecture d’Okinawa, ont des parasites qui causent de sérieux dégâts à des plantes telles que les patates douces et les agrumes. Pour les empêcher de se propager, le transport de certaines plantes hors de Okinawa est couvert par la loi. Veuillez donc faire attention car vous pourriez être puni pour tout écart.

La patate douce (dont le Beniimo)

Kandaba (tiges et feuilles de la patate douce)

Uncheba (ipomea)

La famille de la gloire du matin

Plants, branches et feuilles d’agrume

Plants, branches et feuilles de jasmin orange et de cari

Les plantes interdites sur l’Ile de Kume

Le charançon de la patate douce (un parasite de patate douce) fut éradiqué de l’Ile de Kume en 2013. Pour empêcher sa réapparition, prendre des patates douces, etc sur l’Ile de Kume venant d’endroits où l’on trouve le charançon de la patate douce, tels que Okinawa et Amami, est couvert par la loi.

La patate douce (dont le Beniimo)

Kandaba (tiges et feuilles de la patate douce)

Uncheba (ipomoea)

La famille de la gloire du matin

Ceci est pour empêcher la propagation de ces parasites !

Le cylas formicarius

L’euscepes postfasciatus

La diaphorina citri

La maladie du dragon jaune

Photos avec l’aimable autorisation du Bureau de Protection des Plantes de Naha (l’utilisation non autorisée est interdite)

Note 1 :
La plante ci-dessus est un exemple.

Note 2 :
Les produits transformés, les fruits et les semences de ces plantes ne feront pas l’objet de la restriction de transport.

Note 3 :
Si la racine tubéreuse de la patate douce est cuite à la vapeur et que les plants d’agrumes et Murrarya paniculata, etc passent l’inspection, ils peuvent être emportés hors de Okinawa. Toutefois, veuillez vous assurer de contacter le bureau ci-dessous à l’avance.

Note 4 :
Les fruits, tels que les agrumes, les mangues et les papayes, de même que les légumes, tels que les courges amères et les pastèques, peuvent être emportés sans problèmes hors de Okinawa.

Contact : Bureau de Protection des Plantes de Naha

TEL: (098)868-1679
http://www.maff.go.jp/pps/